métier Corroyeur Tanneur
5/5 - (4 votes)

Qu’est-ce que le métier de corroyeur tanneur ?

Pour faire simple, le corroyeur tanneur, c’est celui qui transforme la peau brute en cuir de première qualité. Un peu comme un chef qui transformerait des ingrédients bruts en plat étoilé. Sauf que là, c’est pour tes baskets, ton sac préféré ou encore ton blouson chéri.

 

 

La formation

Pas de mystère, pour te lancer, il te faut des bases solides. Et ça commence par une formation adaptée. Voici le menu :

  • CAP Maroquinerie : En deux ans, tu apprends les rudiments. C’est ton sésame pour débuter.
  • Bac pro Métiers du cuir : Là, on passe au niveau supérieur. Trois ans pour devenir un pro du cuir sous toutes ses formes.
  • BTS Métiers de la mode : Pour les ambitieux, ce BTS te donne les clés pour viser des postes avec plus de responsabilités.

 

Mettre les mains dans le cambouis

La théorie, c’est bien. La pratique, c’est mieux. Cherche des stages, des petits boulots chez des artisans. Plus tu te frotteras au cuir, mieux ce sera.

 

Trouver ta voie

Avec le temps, tu découvriras peut-être une passion pour un aspect particulier du métier. La création ? La restauration ? Les techniques éco-responsables ?

 

Les indispensables du corroyeur tanneur

  • Avoir l’œil : Chaque détail compte, chaque peau est un nouveau défi.
  • Maîtriser son art : Connaître chaque étape du processus par cœur.
  • Innover : Le cuir, c’est traditionnel, mais ça n’empêche pas d’être créatif.
  • Patience et rigueur : Parfois, le cuir te résiste, mais tu finis toujours par gagner.

 

Pourquoi tu devrais sauter le pas

Devenir corroyeur tanneur, c’est choisir un métier hors du commun, où chaque jour est différent. C’est aussi un secteur qui bouge avec la mode éco-responsable. Bref, si tu aimes travailler de tes mains et créer des pièces uniques, ce métier pourrait bien être ta prochaine aventure.

 

Combien gagne un tanneur ? Parlons chiffres !

Pour un tanneur qui démarre sa carrière, attends-toi à un salaire oscillant entre 1600 et 1800 € brut par mois. C’est le tarif pour 35 heures de labeur hebdomadaire. Après quelques années, quand tu auras pris tes marques et que tu sauras manier le cuir comme personne, ton salaire pourrait grimper jusqu’à 2500 € brut par mois.

Maintenant, si tu as l’âme d’un entrepreneur et que tu décides d’ouvrir ta propre tannerie, là, c’est autre chose ! Les revenus peuvent devenir vraiment intéressants, mais attention, c’est à double tranchant. Tout dépendra du succès de ton entreprise.

Sandra
Rédigé par
Sandra

Je suis Sandra, experte en décryptage d'entreprises et métiers, avec une plume plus affûtée qu'un couteau de chef et un humour qui pique parfois plus que le wasabi.